Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'or utilisé dans les entreprises horlogères de l'Arc jurassien continue de susciter l'intérêt des malfaiteurs. Plusieurs individus sont toutefois repartis bredouille de Courtemaîche (JU) mardi soir, effrayés par un agent de sécurité, alors qu'ils commettaient leur larcin.

Plusieurs individus ont séquestré l'amie du directeur d'une entreprise horlogère au domicile du couple situé à quelques centaines de mètres de l'usine, mardi peu après 19h00. Ils ont alors attendu près d'une heure le patron, qui a lui aussi été privé de sa liberté, a indiqué la police cantonale jurassienne mercredi.

Trois malfaiteurs l'ont alors emmené à l'usine, leurs complices gardant en otage son amie. Ils l'ont obligé à ouvrir le coffre-fort et en ont extrait les pièces manufacturées composées d'or. C'est alors qu'ils ont repéré un agent de sécurité arrivant faire sa ronde à proximité de l'usine.

Les malfaiteurs ont préféré quitter les lieux de suite à bord de deux véhicules, sans emporter leur butin. Ils n'ont pas pu être interpellés, malgré l'engagement d'une vingtaine d'agents. Les deux victimes n'ont pas été blessées, mais sont fortement choquées, précise la police. Courtemaîche est un petit village situé à mi-distance entre Porrentruy et la frontière française de Boncourt-Delle.

ATS