Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Des négociations entre Clariant et les syndicats sur une amélioration du plan social pour les employés touchés par les suppressions d'emploi ont échoué. Selon Unia, le groupe chimique bâlois a refusé toutes les propositions du personnel pour éviter les licenciements.
"La direction de Clariant n'est visiblement pas prête à aborder avec les partenaires sociaux les questions relatives au plan social et aux modalités du délai de consultation", a indiqué Unia. Le syndicat, des représentants du personnel de Clariant et la direction du groupe se sont rencontrés à Muttenz (BL).
Unia va convoquer une assemblée du personnel en mai afin d'évoquer la suite de la procédure et d'envisager d'éventuelles mesures de lutte.
En février, Clariant a annoncé vouloir supprimer 500 emplois supplémentaires d'ici 2011, après avoir biffé plus de 2500 postes au niveau international l'an dernier. Le site de Muttenz (BL) est le plus touché, avec plus de 400 postes qui passeront à la trappe.
A fin 2009, Clariant employait un peu plus de 17'500 personnes dans le monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS