Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il faudra se dépêcher pour trouver des lunettes spéciales afin d'observer l'éclipse solaire partielle de vendredi: la plupart des opticiens et pharmaciens sont en rupture de stock.

Même topo à la Société astronomique suisse (ASO), qui proposait des lunettes sur son site: elle a écoulé l'ensemble des 7500 paires dont elle disposait. Et il est trop tard pour en commander de nouvelles. Selon l'ASO, il ne faut toutefois pas désespérer: en faisant le tour des magasins de sa région, on peut encore trouver des lunettes.

Les bonnes prévisions météo et l'écho dans les médias ont conduit à cette ruée: "Un opticien disposait de 400 paires invendues. Après le reportage d'une radio locale sur l'éclipse, elles sont parties en quelques heures", illustre le porte-parole de l'ASO.

Lunettes certifiées

L'Office fédéral de la santé publique a recommandé de protéger correctement ses yeux pour observer sans risque l'éclipse de vendredi. Les curieux doivent se procurer des lunettes certifiées et munies du label CE chez un opticien, dans une pharmacie ou une droguerie. Mais même avec ces lunettes la prudence reste de mise.

L'office proscrit le verre noirci, les lunettes de soleil, les films, les cédéroms ou d'autres instruments d'optique dépourvus de filtres adaptés. Pas question non plus de recourir à des lunettes d'observation endommagées ou à d'anciens modèles.

Si on observe le phénomène sans protection ou avec du matériel inapproprié, la rétine peut subir des dégâts irrémédiables. Le risque de lésions est d'autant plus grand que la brûlure est indolore et que les dommages ne se manifestent que plusieurs heures plus tard.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS