Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Un nombre record de près de 8800 recrues devait se présenter lundi pour entamer la troisième école de recrues (ER) de l'année. Quelque 1300 militaires en service long et 30 femmes font partie de cette volée, a indiqué le Département fédéral de la défense (DDPS).
Jamais autant de recrues n'étaient attendues depuis l'introduction d'Armée XXI et des écoles de recrues d'hiver en 2004, a précisé à l'ATS le chef de l'information Christoph Brunner. Le nombre total de recrues dépasse légèrement celui de l'ER d'hiver 2009 (8500 recrues), le troisième et dernier service de l'année restant le plus plébiscité.
L'armée table sur une occupation maximale pour les 27 écoles du pays. L'affluence est particulièrement importante dans les troupes d'infanterie, les troupes blindées, celles du génie, les sanitaires et les troupes DCA ainsi que dans la circulation et le transport, l'aide au commandement des Forces aériennes de même que dans l'infrastructure et quartier général (infra/QG).
L'ER infra/QG 35 risque même de connaître des sureffectifs. Pour cette raison, un officier sera sur place le jour de l'entrée au service afin de veiller au transfert des éventuelles recrues surnuméraires dans une autre école. Cela permet d'éviter que des recrues doivent être renvoyées à la maison.
112 interdictions
Pour empêcher que des personnes représentant un danger potentiel puissent accomplir le service, les futures recrues sont soumises à un contrôle de sécurité entre le recrutement et l'entrée à l'ER. Ce contrôle permet notamment de vérifier s'il existe une condamnation pénale ou si une procédure pénale est en cours. Depuis la mi-juillet, 112 convocations ont ainsi été annulées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS