Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - Alors que Fribourg devient grâce au salon Energissima capitale des énergies renouvelables de jeudi à dimanche, le gouvernement cantonal a appelé les petits et grands propriétaires à assainir leurs bâtiments. Il a présenté sa stratégie lancée en automne dernier.
Les mesures prévues en 2010 touchent essentiellement le domaine des bâtiments. Près de 12 millions de francs seront alloués aux propriétaires pour les inciter à assainir leurs bâtiments, à valoriser les énergies renouvelables et à diminuer la consommation d'électricité.
Serge Boschung, du service cantonal des transports et de l'énergie, a démontré que les propriétaires avaient un intérêt financier et fiscal à s'y mettre maintenant. "Nous sommes dans une phase incitative", a dit le conseiller d'Etat Beat Vonlanthen. Mais au fur et à mesure, il faudra bien envisager des mesures coercitives, n'a-t-il pas caché.
Depuis janvier, la Confédération et les cantons ont lancé le programme "bâtiments" visant l'assainissement énergétique des constructions du pays. Avec à la clé 133 millions de francs par année sur une période de 10 ans.
Les cantons n'ont pas de contingent réservé. Ils recevront des fonds en fonction de ce que les propriétaires entreprennent. D'où l'insistance des autorités fribourgeoises: si les propriétaires assainissent dans les prochaines années, ils pourront le faire avec une aide.
Afin de mieux les motiver, le canton alloue des moyens supplémentaires, qui peuvent augmenter le coup de pouce fédéral de près de 30%. En sus, le canton alloue des bonus de 5 à 15 francs par m2 pour les assainissements globaux. "Seule Genève est plus généreuse", a lancé M. Vonlanthen.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS