Economiesuisse anticipe plus que jamais une évolution favorable de l'économie helvétique cette année.

Malgré quelques signes de ralentissement, la fédération des entreprises suisses révise en légère hausse son attente de croissance pour 2018, à 2,3%, contre 2,2% jusqu'alors. L'an prochain, le produit intérieur brut (PIB) devrait progresser de 1,7%.

Malgré la multiplication des signes d'un léger ralentissement de la croissance, les exportations poursuivent leur progression, explique mercredi la faîtière des entreprises helvétiques.

Au rang des risques pesant sur l'évolution conjoncturelle, economiesuisse mentionne plusieurs facteurs d'incertitudes, dont la résurgence de la crise européenne de l'endettement, la menace d'une guerre commerciale et les conséquences incertaines d'un potentiel abandon par la Banque nationale suisse (BNS) de sa politique monétaire ultra-expansive.

Malgré des incertitudes croissantes, la situation se présente toujours bien pour l'industrie exportatrice suisse. Celle-ci bénéficiera cette année et, dans une moindre mesure l'an prochain, d'une forte demande en Europe, son principal débouché. L'économie intérieure pourra aussi enregistrer une croissance positive, mais la dynamique faiblit.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.