Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - L'ancien Premier ministre français Edouard Balladur a été entendu par une mission parlementaire sur le présumé financement occulte de sa campagne électorale en 1995. Il n'a fait aucun commentaire, ni à l'entrée ni à la sortie de cette audition à huis clos.
Edouard Balladur a démenti lundi par voie de presse que sa campagne présidentielle de 1995 ait été en partie financée par des rétrocommissions occultes liées à la vente par la France de sous-marins au Pakistan.
Le quotidien "Libération" a publié des documents étayant la thèse d'un financement frauduleux de cette campagne, une affaire qui serait liée à l'attentat de Karachi où onze employés français avaient trouvé la mort en 2002 alors qu'ils travaillaient à la construction de ces sous-marins. Une enquête de police a été ouverte sur le sujet.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS