Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Eglise copte orthodoxe d'Egypte a un nouveau patriarche. Un jeune garçon aux yeux bandés a tiré au sort le nom de l'évêque Tawadros dans un calice de verre au cours d'une cérémonie religieuse dans la cathédrale Saint-Marc du Caire.

Né dans la région de Mansourah, dans le delta du Nil, le nouveau patriarche, âgé de 60 ans, a fait des études de pharmacie à Alexandrie avant de rejoindre le séminaire. Il a été fait moine en 1988 au monastère de Saint Bichoy, dans la région de Wadi Natroun, haut lieu de la spiritualité copte, au nord-est du Caire, puis est devenu évêque en 1997.

Deux autres candidats étaient en lice: l'évêque Raphaël, 54 ans, du Caire, et le moine Raphaël Ava Mina, 70 ans. Les trois candidats avaient été pré-sélectionnés lors d'un vote à bulletin secret lundi par un collège de près de 2500 religieux et personnalités coptes laïques.

La cérémonie s'est déroulée en présence de nombreux ecclésiastiques et de fidèles, dans une atmosphère recueillie. Plusieurs centaines de personnes n'avaient pu accéder à l'édifice bondé et suivaient l'événement sur des écrans installés à l'extérieur.

Plus pastoral que politique

Le nouveau patriarche a fait des études de pharmacie à Alexandrie avant de rejoindre le séminaire. Il a été fait moine en 1988, puis évêque en 1997. Il est actuellement évêque général de Beheira, dans le delta du Nil.

Il serait favorable à une église centrée sur sa mission pastorale, pas impliquée dans les affaires politiques. Hasard du calendrier, il a été désigné comme 118e patriarche copte orthodoxe le jour de son soixantième anniversaire. Il sera intronisé le 18 novembre.

Cette succession survient dans un climat d'inquiétude face aux progrès de l'islamisme, qui se sont traduits par l'élection en juin d'un président issu des Frères musulmans, Mohamed Morsi. Ce dernier a présenté ses "félicitations" au nouveau patriarche, de même que le Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), bras politique des Frères musulmans.

Les Coptes représentent de 6 à 10% des 83 millions d'Egyptiens et leur Eglise remonte aux premiers temps de la chrétienté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS