Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La principale coalition de l'opposition égyptienne, le Front du salut national (FSN), a annoncé dimanche qu'elle rejetait le référendum constitutionnel prévu le 15 décembre par le président Mohamed Morsi. Elle a appelé à manifester mardi.

Dans un communiqué lu par son porte-parole Sameh Achour, le FSN estime que le projet de Constitution sur lequel les Egyptiens sont appelés à se prononcer samedi prochain ne fait pas consensus.

"Nous ne reconnaissons pas le projet de Constitution, car il ne représente pas le peuple égyptien", a martelé M. Achour, à l'issue d'une réunion destinée à répondre à la décision de M. Morsi de maintenir le scrutin et d'annuler un décret lui conférant des pouvoirs étendus.

Mohamed Morsi et les Frères musulmans estiment pour leur part que le maintien du référendum le 15 décembre est essentiel pour sceller la transition vers la démocratie, entamée par la chute de l'ancien président Hosni Moubarak, en février 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS