Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La justice égyptienne a donné ordre mardi à la police militaire d'arrêter de pratiquer des tests de virginité sur des détenues. Une militante avait porté plainte contre le conseil militaire au pouvoir après avoir, selon ses dires, subi un tel "examen" après son arrestation.

Des organisations de défense des droits de l'homme affirment que plusieurs autres cas de tests de virginité ont été signalés dans des prisons militaires. Des centaines d'activistes ont salué le verdict à l'intérieur du tribunal.

ATS