Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un responsable des Frères musulmans a indiqué vendredi que le 2e tour de l'élection présidentielle égyptienne opposerait le candidat de la confrérie musulmane Mohammed Morsi à Ahmed Chafik, le favori de l'armée et de la minorité copte. Les résultats officiels sont attendus mardi.

La confrérie islamiste, première force politique d'Egypte, a indiqué que M. Morsi menait avec 30,8%, suivi par M. Chafiq, le dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, avec 22,3%. Il s'agit de projections après dépouillement des bulletins dans la moitié des bureaux de vote.

"C'est sûr que l'on aura au second tour Mohammed Morsi et Ahmed Chafik", a expliqué ce responsable à Reuters, ajoutant que les responsables des Frères musulmans se réunissaient pour définir la stratégie du second tour, qui doit avoir lieu le 16 et 17 juin.

Parmi les autres favoris, le dissident de la confrérie des Frères musulmans Abdel Moneim Aboul Foutouh obtiendrait 20% et le candidat de la gauche Hamdeen Sabahi aurait récolté 19%. Les résultats officiels doivent être annoncés la semaine prochaine, mais les représentants des candidats sont autorisés à participer au décompte des voix.

Scrutin salué

Par ailleurs, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a félicité jeudi l'Egypte pour l'élection présidentielle qu'elle a qualifiée d'"historique". Elle a ajouté que Washington était prêt à collaborer avec le gouvernement installé au Caire.

"Nous nous attendons à collaborer avec le gouvernement égyptien démocratiquement élu", a déclaré Mme Clinton dans un communiqué. "Nous allons continuer à nous tenir aux côtés du peuple égyptien alors qu'ils travaillent à (...) construire une démocratie qui reflète leurs valeurs et leurs traditions".

ATS