Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président égyptien Mohamed Morsi a demandé à ce que le décret qui lui octroie des pouvoirs accrus soit modifié, a annoncé samedi le Premier ministre Hicham Qandil. Ce texte est la cible d'un intense mouvement de protestation depuis plus de deux semaines.

M. Morsi a chargé six personnalités, qui ont participé à une réunion avec lui samedi, "de modifier la déclaration constitutionnelle" controversée, a déclaré M. Qandil sur la chaîne privée al-Mehwer. Il a aussi demandé qu'une solution juridique qui permette de reporter le référendum prévu sur la Constitution le 15 décembre soit trouvée.

Un groupe d'experts composé de juristes et de personnalités politiques "est réuni pour rédiger un nouveau texte qu'ils pourraient avoir terminé ce soir (samedi) ou demain (dimanche) matin", a révélé M. Qandil.

Le décret, pris par le chef de l'Etat le 22 novembre, a provoqué une forte vague de contestation en Egypte, accompagnée de manifestations qui ont parfois pris un tour violent, avec la mort de sept personnes dans la nuit de mercredi à jeudi au Caire.

Crainte d'une islamisation accrue

L'opposition s'est également polarisée autour du projet de Constitution que le pouvoir entendait soumettre à référendum le 15 décembre. Elle accuse le texte d'ouvrir la voie à une islamisation accrue et de manquer de garanties pour les libertés, notamment d'expression et de religion.

L'annonce du Premier ministre intervient juste après que la principale coalition de l'opposition, le Front du salut national (FSN), a appelé à poursuivre le mouvement de protestation jusqu'à ce que ses "revendications légitimes et pacifiques se concrétisent".

"L'humeur du peuple égyptien s'oriente vers la grève générale", a également prévenu le FSN, dans un communiqué lu à la presse par Mohamed Abou Al-Ghar, l'un de ses responsables.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS