Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une présentatrice d'une chaîne privée égyptienne va être jugée pour diffamation et fausses informations après avoir dénoncé les activités d'un hammam public, a indiqué un responsable mardi. Vingt-six hommes avaient été été arrêtés et accusés à tort de "débauche".

Les images de la descente policière avaient été diffusées sur une chaîne privée, montrant les prévenus à moitié nus, portant seulement leurs sous-vêtements ou une serviette autour de la taille. La journaliste, qui a filmé la scène, s'était targuée d'avoir dénoncé l'établissement à la police.

Des organisations de défense des droits de l'homme avaient dénoncé la diffusion de ces images par la chaîne. La présentatrice avait répondu sur sa page Facebook qu'il ne s'agissait pas de s'en prendre à l'homosexualité, mais d'une "émission sur le trafic sexuel masculin et la propagation du sida en Egypte".

Deux procès

Un responsable du bureau du procureur a déclaré mardi que la dénonciatrice allait être jugée dans deux procès, l'un pour diffamation à l'encontre des 26 hommes et diffusion de fausses informations, et l'autre pour décider du sort de son émission.

Les poursuites ont été engagées après une plainte déposée par un avocat représentant des familles de certains des 26 hommes, a-t-il précisé.

Si la loi égyptienne n'interdit pas formellement l'homosexualité, plusieurs personnes ont été condamnées ces dernières années pour avoir pris part à des fêtes rassemblant des homosexuels. Ces affaires ont défrayé la chronique dans des médias égyptiens toujours prompts à les dénoncer.

Les autorités égyptiennes sont accusées d'avoir intensifié leur répression contre la communauté homosexuelle depuis l'arrivée au pouvoir de l'ex-chef de l'armée élu président, Abdel Fattah al-Sissi, en juillet 2013. En septembre, l'organisation Human Rights Watch accusait les autorités d'avoir "à plusieurs reprises arrêté, torturé et détenu des hommes soupçonnés de conduite homosexuelle".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS