Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les forces de sécurité égyptiennes ont tué dimanche dans le village d'al-Joura dans le Sinaï six hommes armés lors d'un raid présenté comme une opération antiterroriste. Des témoins ont décrit les hommes armés comme étant "étrangers" au village.

Le raid de dimanche intervient alors que l'armée continue de renforcer sa présence dans le Sinaï avec de nouveaux envois de chars et de blindés pour tenter de capturer ou tuer les activistes responsables de l'attaque qui a tué seize gardes-frontière égyptiens le 5 août dernier.

Les militaires ont affirmé avoir tué vingt activistes dans une frappe aérienne mercredi, mais des témoins ont assuré que personne n'avait trouvé la mort. Les informations données par les autorités ou les médias officiels sont difficiles à vérifier, et des résidents se disent sceptiques sur la réalité des "succès" revendiqués par les forces de sécurité.

Le Caire tente de reprendre la main

Vendredi, les médias officiels ont ainsi annoncé l'arrestation de six "terroristes", mais les proches des six hommes ont dit qu'il s'agissait seulement de personnes certes très religieuses mais n'ayant rien à voir avec l'attaque.

Les autorités égyptiennes se sont engagées à reprendre en main le Sinaï, région sensible, proche d'Israël et de l'enclave palestinienne de Gaza, en proie à un fort regain d'insécurité depuis la chute en février 2011 du président Hosni Moubarak.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS