Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Elaine Thompson a marqué les esprits et Yohan Blake, de retour à son niveau de 2012, s'est inscrit en héritier d'Usain Bolt aux championnats de Jamaïque, qualificatifs pour les Mondiaux.

A un peu plus d'un mois du point d'orgue de l'année à Londres (3-15 août), Thompson, reine incontestée du sprint jamaïcain en l'absence de Shelly-Ann Fraser-Pryce, en congé maternité, a envoyé un message fort à ses rivales depuis Kingston. La double championne olympique 2016 (100/200 m) a dominé la finale du 100 m avec un chrono fulgurant de 10''71 malgré des conditions météo inhabituellement fraîches.

Elle a nettement devancé Simone Facey (11''04) et Jura Levy (11''06). Elle a surtout amélioré de 7 centièmes sa propre meilleure performance mondiale de l'année (10''78) datant du 13 mai à Shanghaï.

Usain Bolt, qui tirera sa révérence en fin de saison, a fait l'impasse sur les Championnats de Jamaïque, mais l'octuple champion olympique a vu qu'il faudrait se méfier de Blake sur 100 m, la seule épreuve individuelle qu'il disputera en août à Londres.

Blake, champion du monde 2011 sur la distance-reine, a survolé la finale en 9''90, devant Julian Forte (10''04) et Senoj-Jay Givans (10''05), tandis qu'Asafa Powell, détenteur du record du monde du 100 m entre 2005 et 2008, n'a pas pu participer à la finale, en raison d'une blessure à un tendon d'Achille.

Blake a bondi à la deuxième place du bilan mondial annuel, derrière l'Américain Christian Coleman (9''82).

Mieux, celui qui est surnommé "The Beast" (la bête, en référence à son impressionnant gabarit), n'avait plus été aussi rapide sur la ligne droite depuis les JO 2012 de Londres où il avait décroché l'argent derrière Bolt.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS