Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Election à Porrentruy: le maire actuel refuse de rester en fonction

Nouveau rebondissement dans le feuilleton des élections à la mairie de Porrentruy (JU). Le maire actuel, qui ne s'était pas représenté cet automne, refuse de prolonger son mandat comme le lui a demandé la juge administrative après le report du verdict sur le scrutin contesté en raison d'un second recours.

"Il est clair que ma carrière politique s'arrêtera le 31 décembre 2012", a déclaré le maire actuel Gérard Guenat. Il assumera juste les affaires courantes jusqu'au 9 janvier, la veille de la séance constitutive des nouvelles autorités. La séance sera dirigée par le Service cantonal des communes.

L'exécutif devra ensuite désigner un vice-maire dans l'attente de la décision de la justice, saisie de deux recours et d'une enquête pour soupçon de fraude fiscale. "C'est une situation inédite pour le canton du Jura", a déclaré vendredi le chef du Service des communes Raphaël Schneider.

La juge administrative du canton du Jura a annoncé en matinée le report de sa décision sur le recours contre les élections à la mairie, en raison d'un 2e recours déposé cette semaine par un citoyen de Porrentruy qui estime que la volonté populaire a été tronquée lors du scrutin de cet automne.

Annulation demandée

Cette personne demande l'annulation de l'ensemble des élections, a précisé vendredi la juge Carmen Bossart Steulet. Celle-ci n'a ainsi pas pu rendre comme prévu le verdict à la suite de l'audience lundi sur le recours d'un premier citoyen dénonçant des erreurs lors du dépouillement.

La magistrate, qui rendra en principe en janvier un verdict unique sur ces deux recours, estime qu'il appartient désormais au maire actuel de prolonger sa période de fonction.

Les élections sont aussi marquées par des soupçons de fraude électorale et de captation de suffrages. Une instruction pénale a été ouverte contre deux personnes. A cela s'ajoute le dépôt d'une plainte pénale contre inconnu vendredi par le PCSI, parti du maire élu Thomas Schaffter.

L'élection au 2e tour à la mairie le 11 novembre a vu la victoire de Thomas Schaffter qui n'avait devancé son adversaire du PDC que de 28 voix.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.