Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Elections américaines: candidat républicain accusé d'extrémisme

Miami - Le républicain Marco Rubio, favori de la course pour un siège de sénateur de Floride, défend des "points de vue extrêmes" au sein d'un parti qui s'est trop déplacé vers la droite. Cette accusation a été faite dimanche par le gouverneur de l'Etat, Charlie Crist, lui-même ancien républicain.
D'après un sondage Ipsos publié dimanche dans le "Miami Herald", Marco Rubio, l'une des figures les plus populaires du mouvement Tea Party, est crédité de 41% des intentions de vote contre 26% pour Charlie Crist, qui concourt désormais en tant qu'indépendant, et 20% pour le démocrate Kendrick Meek. Un débat a opposé les trois candidats ce dimanche sur CNN.
Les difficultés économiques des Etats-Unis et la chute de popularité du président Barack Obama font espérer aux républicains qu'ils reprendront le contrôle de la Chambre des représentants et peut-être du Sénat lors des élections de mi-mandat le 2 novembre. Durement touchée par le chômage et la crise immobilière, la Floride est considérée comme un Etat crucial pour le contrôle du Sénat.
D'origine cubaine, Marco Rubio semble certain de remporter le siège laissé vacant pour raisons personnelles en août 2009 par le républicain Mel Martinez, lui-même remplacé jusqu'à la fin de son mandat par George LeMieux, autre républicain désigné par Crist.
Comme beaucoup d'autres candidats républicains, Marco Rubio, ancien président de la Chambre des représentants de Floride, mène campagne en critiquant la politique économique de Barack Obama et en dénonçant le poids jugé excessif de l'Etat fédéral, l'un des principaux mots d'ordre du Tea Party.
Lors du débat de dimanche, Charlie Crist a tenté de séduire les électeurs indépendants en justifiant son départ du Parti républicain cette année par le glissement vers la droite, excessif à ses yeux, de son ancienne formation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.