Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois recours ont été déposés à Schwyz contre le dépouillement des voix du premier tour de l'élection au Conseil des Etats, le 23 octobre dernier. S'ils sont acceptés, le deuxième tour prévu le 27 novembre pourrait s'avérer caduc.

Quelque 4000 voix nulles avaient été enregistrées lors du premier tour. Elles n'avaient pas été prises en compte car les électeurs avaient utilisé deux bulletins, un par candidat, pour voter.

A Schwyz, le matériel électoral comprend un bulletin pré-imprimé par parti. Si l'on se sert d'un de ces bulletins, il faut remplir soi-même la deuxième ligne. Il n'est pas permis d'envoyer deux bulletins pré-imprimés, même si chacun ne comporte qu'un seul nom.

Le Grand Conseil décidera

La prise en compte de ces voix pourrait permettre à Bruno Frick (PDC) d'être élu au premier tour. En effet, il avait échoué le 23 octobre à seulement 900 voix de la majorité absolue de 18'000 voix. Alex Kuprecht (UDC) avait lui été élu.

Il appartient au Grand Conseil de se prononcer sur les recours. Les députés devraient le faire au plus tôt mercredi prochain, soit quelques jours seulement avant le deuxième tour.

ATS