Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bichkek - Le parti nationaliste Ata-jourt était en tête de résultats serrés à l'issue des législatives de dimanche au Kirghizstan, selon des résultats partiels publiés après dépouillement de 50% des bureaux de vote. Ces élections "historiques" sont censées marquer l'avènement de la première démocratie parlementaire d'Asie centrale.
Ce parti farouchement opposé aux aspirations des minorités ethniques du pays obtenait 8,9% des suffrages, suivi du Parti social-démocrate SDKP avec 8,4%, du parti Ar-Namys de l'ex-Premier ministre pro-russe Felix Koulov (6,9%), du parti Respublika (6,8%) et du parti de centre-gauche Ata-Meken avec 6,1%.
Seuls ces 5 partis sur 29 qui étaient en lice passent la barre des 5% nécessaires pour entrer au Parlement, selon ces résultats portant sur 1169 bureaux sur 2333.
Ces résultats partiels faisaient état de scores totalisant, pour l'ensemble des partis en lice, un peu plus de 50 points de pourcentage. Ils semblaient être rapportés au nombre des inscrits et non à celui des votants, mais il n'était pas possible d'en obtenir confirmation à cette heure auprès de la commission électorale.
M. Koulov, soutenu par Moscou, est un ancien général qui plaide pour le retour à l'ordre et à un régime présidentiel fort.
Les partis de centre-gauche SPDK et Ata-Meken soutiennent de leur côté le gouvernement provisoire mis en place après le renversement sanglant (87 morts) en avril du régime du président Kourmanbek Bakiev, et l'établissement d'une république parlementaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS