Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - "Les Suisses votent UDC": tel est le slogan que le parti a choisi pour lancer la campagne des élections fédérales de 2011. Son but est d'augmenter son électorat de plus d'un pour cent pour franchir la barre des 30%, a annoncé son président Toni Brunner lundi à Berne.
"Nous devons croître", a précisé le St-Gallois: ce n'est qu'ainsi que la politique prendra une bonne tournure. Au fond, les élections sont comme une votation - une votation "pour ou contre la Suisse", a ajouté le conseiller national Christoph Mörgeli.
L'UDC a aussi donné un aperçu de son programme pour les années 2011 à 2015. Le parti défend le "cas particulier suisse", et de citer ses quatre piliers: la souveraineté, la démocratie directe, la neutralité permanente et le fédéralisme.
Nouveaux pointsLe programme décline en 23 points son action. Par rapport aux précédents objectifs, on note de nouveaux thèmes comme la propriété privée, la religion ou la protection de l'environnement.
L'UDC n'entend pas laisser l'écologie à la gauche, qui selon elle entretient une hystérie permanente. Au chapitre religion - notamment l'islam - l'UDC refuse des droits religieux particuliers.
Le parti plaide aussi "pour plus de marché et moins de bureaucratie", pour une armée "prête à intervenir" et dont la mission principale est la défense nationale. Il souhaite une politique efficace à l'égard des étrangers, soutenant une immigration de qualité et s'opposant à une immigration en masse.
Chevaux de bataillePour les élections fédérales, l'UDC misera avant tout sur des sujets qui ont fait leurs preuves, comme l'asile ou la sécurité. Ces dossiers préoccupent les Suisses, a affirmé la conseillère nationale Nathalie Rickli.
Les criminels doivent être punis plus sévèrement et la vis doit être serrée dans l'asile. Enfin, l'UDC entend aussi mobiliser ses électeurs au sujet de l'Union européenne.
Distribué aux sections cantonales pour consultation, ce programme sera débattu lors d'un congrès prévu le 4 décembre à Lausanne. Elles pourront proposer des modifications ou des adaptations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS