Navigation

Elections indiennes: Narendra Nodi se dit sûr de sa victoire

Ce contenu a été publié le 30 avril 2014 - 12:36
(Keystone-ATS)

Alors que l'Inde entame la dernière ligne droite de son marathon électoral, le dirigeant nationaliste hindou Narendra Modi a voté en triomphateur. Le probable futur Premier ministre a lui aussi cédé à la mode du selfie après avoir voté à Ahmedabad, dans son fief du Gujarat (nord-ouest).

En grand habit blanc, M. Modi a pris une photo de son doigt taché d'encre, certifiant qu'il a voté. "Après avoir analysé le cours de l'élection et l'état d'esprit des électeurs jusqu'ici, je peux dire que cette fois rien ne peut sauver le gouvernement mère-fils", a-t-il ironisé en référence à la cheffe du parti du Congrès au pouvoir, Sonia Gandhi, et à son fils Rahul qui mène la campagne.

"Tous les citoyens doivent prendre part à la fête et fortifier la démocratie", a-t-il dit. Mercredi, quelque 140 millions d'électeurs, sur un total de 814 millions, étaient appelés à se rendre aux urnes dans neuf Etats de la plus grande démocratie du monde, pour la septième et dernière phase des législatives. Celle-ci s'achèveront le 12 mai et les résultats seront annoncés le 16 mai.

Rôle dans des émeutes

Usé par dix ans de pouvoir, des scandales de corruption à répétition et une économie au ralenti, le Congrès, qui domine le paysage politique depuis l'indépendance, devrait être largement battu par le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP) de Modi.

Personnalité radicale, Modi a été mis en cause pour son attitude pendant les émeutes qui ont ensanglanté en 2002 l'Etat du Gujarat dont il dirige l'exécutif depuis 2001.

Plus d'un millier de personnes, essentiellement des musulmans, ont été tuées dans ces émeutes inter-communautaires. L'absence de réaction des forces de l'ordre lui est fréquemment reprochée même si la justice ne l'a pas inquiété.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?