Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Condamné parce qu'une de ses génisses avait attaqué une randonneuse sur un pré au Cerneux-Péquignot (NE), un éleveur neuchâtelois est acquitté. Le Tribunal fédéral (TF) le blanchit de l'accusation de lésions corporelles simples par négligence.
La promeneuse avait enjambé une clôture électrique doublée d'un fil barbelé, et avait coupé à travers un pré dans lequel paissait un troupeau. Alors qu'elle passait à proximité des bêtes, une génisse l'avait chargée dans son dos et l'avait blessée.
L'agriculteur avait écopé de dix jours-amende à cinquante francs, comme le révèlent mardi les quotidiens neuchâtelois "L'Express" et "L'Impartial".
Les juges avaient reproché à l'agriculteur de ne pas avoir exclu la génisse du pâturage. Le jour avant l'agression, qui avait eu lieu le 19 novembre 2006, le même animal avait déjà attaqué une mère et sa fille, qui s'étaient plaintes à l'éleveur.
Pour les magistrats neuchâtelois, l'agriculteur avait fait preuve de négligence. Il aurait dû confiner la génisse à l'étable afin de déterminer les causes de son comportement avant de la laisser paître à nouveau.
En dernière instance, le TF annule ce jugement. Il donne raison à l'éleveur, qui niait avoir eu conscience qu'une de ses génisses constituait un danger pour les randonneurs.
Lors du premier incident, expliquait l'agriculteur, le comportement de la génisse démontrait plutôt qu'elle avait manifesté son envie de jouer, une attitude typique des jeunes bovins. Cela ne suffisait pas pour susciter une méfiance particulière et prendre la décision d'isoler l'animal.
Un argument auquel le TF se rallie. Pour Mon Repos, c'est de manière arbitraire que les juges neuchâtelois ont retenu que l'éleveur devait savoir qu'une de ses génisses était agressive.
Par ailleurs, une clôture est aussi destinée à faire comprendre à ceux qui se trouvent à l'extérieur qu'il s'agit d'un terrain réservé aux animaux et qu'il peut être dangereux d'y entrer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS