Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Servette a mené deux fois au score contre Lucerne samedi en 16e de finale de Coupe de Suisse. Mais les Genevois ont fini par s'incliner 5-4 aux tirs au but. Le score était de 3-3 après 120 minutes.

Ce n'est pas cette année que le SFC atteindra les 8es de finale, auxquels il n'a plus participé depuis la saison 2011-2012. Pourtant, les Grenat ne sont pas passés loin de la qualification face à Lucerne.

Contre le pensionnaire de Super League, la troupe d'Alain Geiger a mené à deux reprises, grâce à des actions bien construites et bien conclues, par Chagas (23e) et Wüthrich (41e). Avant que le jeune (18 ans) Alexis Antunes n'arrache l'égalisation à la 117e minute.

Sans Steven Lang, touché au ligament croisé et absent pour une longue durée, ni Koro Koné, dont le permis de travail est plongé dans des méandres administratifs, Servette se devait de se trouver d'autres inspirations. Elles sont venues d'un Miroslav Stevanovic retrouvé.

C'est en effet le Bosnien qui a délivré les trois passes décisives. Par deux fois, cela a permis de mener au score. Mais Lucerne a égalisé à 1-1 et à 2-2. Il y a d'abord eu une tête d'Eleke à la demi-heure de jeu. Puis, à la 68e, c'est le défenseur servettien Steve Rouiller qui a complètement dévissé un dégagement dans son propre but. Eleke a marqué le troisième à la 102e.

Et, lors de la séance de tirs au but, les ratés de Follonier, prêté par... Lucerne, et d'Antunes ont sonné le glas des espoirs genevois. Rageant pour des Grenat qui n'ont jamais vraiment semblé accuser une division d'écart.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS