Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les réseaux sociaux portugais étaient en émoi après la publication de photos montrant une femme tombée devant l'entrée d'un hôpital. Les services d'urgence ont refusé de la prendre en charge et ont conseillé aux témoins d'appeler le 112.

La scène se déroule vendredi soir, quand une femme de 64 ans tombe de la rampe d'accès à l'hôpital Nossa Senhora do Rosario, à Barreiro en banlieue de Lisbonne. "Les personnes présentes ont demandé de l'aide aux urgences de l'hôpital, mais on leur a répondu de rester auprès d'elle et d'appeler le 112", raconte une femme sur Facebook.

"C'est une honte!", "Comment est-ce possible?", "Nous étions un peuple de héros, nous sommes aujourd'hui des lâches", s'emportent les internautes sur les réseaux sociaux.

Les pompiers de Barreiro ont confirmé avoir été sollicités via le centre d'appels d'urgence pour secourir une femme tombée "devant l'entrée principale de l'hôpital". "Nous étions stupéfaits, mais nous nous sommes rendus immédiatement sur place", ont-ils commenté.

Pas d'explication

"La malade souffrait de douleurs à la jambe gauche et présentait des égratignures", ont précisé les pompiers. Ils l'ont alors conduite aux urgences de l'hôpital, à quelques mètres de là. La blessée a fini par recevoir des soins aux urgences avant d'être autorisée à partir trois heures après.

"L'état de santé de la patiente s'est révélé moins grave que redouté initialement", s'est défendu l'administration de l'hôpital. Elle n'a toutefois pas expliqué pourquoi la femme n'avait pas été prise en charge immédiatement et a assuré qu'elle cherchait à clarifier les faits.

ATS