Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Elle tue son mari à coups de fer à repasser mais obtient le sursis

Olten SO - La femme de 43 ans qui a tué son mari à coups de fer à repasser en 2003 à Schönenwerd (SO) n'ira pas en prison. La justice soleuroise l'a condamnée à 22 mois de réclusion avec sursis pour meurtre passionnel, reconnaissant que la prévenue, menacée, vivait dans la peur de son époux.
La condamnée a agi en proie à une forte émotion, a reconnu mardi la présidente du Tribunal d'arrondissement d'Olten-Gösgen. Et de constater que la femme a tout de même dépassé les limites de la légitime défense.
La Cour a suivi le réquisitoire de la procureure. L'avocate de la défense avait, elle, plaidé l'acquittement.
Menaces et tentative de violLes faits remontent à la nuit du 22 au 23 mars 2003. Agé alors de 38 ans, le mari de la prévenue bat sa femme puis pointe une arme à feu sur elle pour la contraindre à un rapport sexuel. Peu après, l'épouse frappe son mari à une dizaine reprises à la tête avec son fer à repasser. Elle s'acharne ensuite sur lui avec un appareil de fitness de type "step".
L'homme meurt en se vidant de son sang. Sa femme appelle elle-même la police. Le couple avait des problèmes conjugaux depuis des années, le mari menaçant à plusieurs reprises de tuer son épouse et leurs quatre enfants.
Un homme de 39 ans a en outre été acquitté lors du procès qui a commencé la semaine dernière. Compagnon de la soeur de la prévenue, il était accusé de complicité. Habitant à l'époque dans le même immeuble, il est intervenu la nuit du drame pour mettre un terme à la bruyante dispute. Il a alors retenu le mari de la prévenue lorsqu'elle l'a soudain frappé avec le fer à repasser.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.