Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ellen Sprunger a réussi un retour encourageant à Götzis en Autriche.

Deux ans après son dernier heptathlon, la Vaudoise a accumulé 6024 points, terminant au 17e rang d'un meeting remporté par la Canadienne Brianne Theisen-Eaton (6765 points).

Cela lui a permis de réussir les minima pour les championnats d'Europe d'Amsterdam en juillet, mais cela s'est avéré insuffisant pour aller aux JO de Rio.

En course samedi soir pour un ticket olympique, Ellen Sprunger a perdu tout espoir dimanche en se ratant au javelot (38m61, à plus de 8m de son record). L'athlète de Nyon s'est, en revanche, montrée particulièrement à l'aise sur 200 m, où elle a signé le deuxième meilleur résultat de sa carrière sur le demi-tour de piste (23''34).

De quoi confirmer son retour en forme après plusieurs blessures (tendon d'Achille, coude), qui expliquent pourquoi elle n'avait plus disputé d'heptathlon depuis les Européens de Zurich en août 2014.

La Biennoise Caroline Agnou, elle aussi de retour de blessure (hanche), a dû se contenter de la 30e place (5364). La championne d'Europe M20 a terminé bonne dernière à Götzis, où la troisième Suissesse en lice, Michelle Zeltner, a abandonné.

Ellen Sprunger est la quatrième Suissesse à réussir les minima pour Amsterdam après Caroline Agnou, Linda Züblin et Valérie Reggel. A noter toutefois que chaque pays n'aura droit qu'à trois athlètes pour cette épreuve.

Sur le décathlon à Götzis, remporté par le Canadien Damian Warner (8523 points), Jonas Fringeli a créé la surprise en se qualifiant, lui aussi, pour les Européens d'Amsterdam. Le Jurassien, souvent blessé par le passé, s'est classé 13e et a emmagasiné 7862 points, soit 13 de mieux que son record personnel, qui datait de 2012.

ATS