Toute l'actu en bref

Le premier concert des Rolling Stones en Suisse, le 14 avril 1967 à Zurich, avait tourné à l'émeute. Plusieurs centaines de policiers étaient intervenus pour rétablir l'ordre (archives).

KEYSTONE/PHOTOPRESSS-ARCHIV/STR

(sda-ats)

Il y a 50 ans, le 14 avril 1967, les Rolling Stones se sont produits pour la première fois en Suisse, dans le Hallenstadion à Zurich. Une émeute a éclaté pendant le concert, signe avant-coureur des violences de 1968.

La situation a rapidement dégénéré après le début du concert auquel assistaient 10'000 personnes. De nombreux fans ont commencé à casser les chaises dans la salle. Plusieurs centaines de policiers sont alors intervenus pour rétablir l'ordre.

C'était le premier signe d'un malaise au sein de la jeunesse. Une année plus tard, à fin mai 1968, deux concerts de Jimi Hendrix se sont terminés en bataille rangée entre les jeunes et la police zurichoise.

Centre de jeunesse

Un mois plus tard, dans la nuit du 29 au 30 juin 1968, une manifestation pour l'ouverture d'un centre de jeunesse a tourné à l'émeute. L'exécutif de la ville a refusé de laisser les jeunes s'installer dans un ancien magasin provisoire Globus.

Les autorités zurichoises ont fait cerner le bâtiment par la police qui a tenté à l'aide de jets d'eau et de coups de matraque de déloger les jeunes. Ceux-ci ont répondu en jetant des pierres et des bouteilles.

Le week-end suivant, une nouvelle manifestation a réuni un millier de personnes. L'affrontement avec les forces de l'ordre a fait 40 blessés et 169 personnes ont été arrêtées au terme de sept heures de combat de rue. Zurich n'avait pas connu de telles violences depuis la grève générale de 1918.

ATS

 Toute l'actu en bref