Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La ville de Zurich veut savoir ce qu'est la "vie noctambule zurichoise parfaite" et quels genres d'espace publics sont nécessaires. Pour ce faire, elle invite les jeunes à se prononcer via le réseau social Facebook. Les autorités réagissent ainsi aux émeutes de septembre.

Les jeunes ont jusqu'au 26 octobre pour s'exprimer sur leurs relations avec la police pendant les sorties ou ce qui les énerve, a annoncé la municipalité mercredi. "Nous espérons recevoir de nombreuses propositions intéressantes", déclare le chef de la police Daniel Leupi (Vert), cité dans le communiqué.

Mi-septembre, des fêtes illégales avaient tourné en émeutes dans le centre de Zurich. De gros dégâts avaient été causés et la police avait dû recourir aux balles en caoutchouc et au gaz lacrymogène.

ATS