Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre-vingt policiers ont été blessés lors de scènes d'émeutes en marge d'une fête kurde réunissant 40'000 personnes à Mannheim, dans le sud-ouest de l'Allemagne. Elles ont commencé lorsqu'un enfant de 14 ans a voulu entrer dans le périmètre de la fête avec un drapeau interdit.

La majeure partie des policiers ont été blessés par des jets de pierres, de briques et de bouteilles. Des engins pyrotechniques ont également été utilisés. Treize véhicules de la police ont été détruits. Les forces de l'ordre indiquent avoir été confrontées pendant plusieurs heures à quelque 2500 Kurdes violents ou prêts à en découdre.

Elles ont procédé à 13 arrestations. Elles ont également saisi des couteaux ainsi que des drapeaux et des t-shirt avec les sigles de plusieurs organisations kurdes interdites.

Quelque 40'000 Kurdes étaient venus de toutes l'Europe pour cette "fête culturelle". Les choses ont commencé à dégénérer lorsqu'un enfant a voulu entrer dans l'enceinte de la fête avec le drapeau d'une organisation interdite. Incapables de l'en empêcher, les services de sécurité des organisateurs ont appelé la police qui a été agressée dès son arrivée.

Les fauteurs de troubles ont alors reçu les encouragements de milliers de visiteurs de la fête. "On a pas eu la moindre chance" de désamorcer l'émeute, a indiqué un porte-parole de la police. Le calme n'est revenu qu'en fin de soirée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS