Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une femme émiratie a torturé à mort sa domestique éthiopienne, à qui elle reprochait d'être "paresseuse". Elle l'a battue avec un fil électrique, lui a versé de l'eau bouillante sur le corps et frotté les yeux avec du poivre, a rapporté lundi un journal local.

La femme, qui a comparu dimanche devant un tribunal d'Abou Dhabi, a admis avoir torturé sa domestique mais a nié avoir eu l'intention de la tuer, a précisé "The National" d'Abou Dhabi.

Citée par le journal, elle a reconnu avoir fouetté la domestique avec un fil électrique dix jours avant sa mort "car elle était paresseuse".

Brûlures infectées

La femme a été arrêtée par la police, alertée de la mort de la domestique par l'un de ses enfants. Ce dernier a affirmé que sa mère torturait quotidiennement l'Ethiopienne depuis son recrutement durant le ramadan, le mois de jeûne musulman, célébré en juillet et août derniers.

Selon les conclusions d'un médecin, citées par le journal, la domestique est morte des suites de plusieurs brûlures infectées sur tout le corps et ses yeux montraient des signes de saignement des suites de torture, pratiquée sur la victime à plusieurs reprises.

Les organisations de défense des droits de l'homme dénoncent souvent de mauvais traitements, y compris des affaires de torture, dans les monarchies du golfe Persique où travaillent des millions d'expatriés, en majorité d'origine asiatique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS