Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président français Emmanuel Macron et sa femme accueillis par le président du Conseil d'Etat genevois François Longchamp lors de son passage sur sol genevois jeudi matin.

Keystone/ZOUHRI Mohammed -Protocole Etat

(sda-ats)

A l'occasion d'une visite au château tout récemment rénové de Voltaire à Ferney, près de Genève, le président français Emmanuel Macron a lancé jeudi une nouvelle loterie. Ses recettes pouvant atteindre jusqu'à 20 millions d'euros aideront à restaurer des monuments.

Le chef de l'Etat français a passé la matinée au château de Voltaire à Ferney, qui vient d'être restauré pour 9 millions d'euros et rouvre ses portes au public le lendemain. Très fidèle, la restauration s'est inspirée d'une maquette conservée à Saint-Pétersbourg commandée par Catherine II de Russie.

Reconstruit par Voltaire à partir de 1758, le philosophe y a poursuivi son combat pour la tolérance en écrivant quelques 6000 lettres, le Dictionnaire Philosophique, le Traité sur la Tolérance et reçu des hôtes venus de toute l'Europe des Lumières. L'État a acquis le lieu en 1999.

"Voltaire aurait été heureux"

"Voltaire aurait été heureux de voir le château retrouver cette forme", a commenté Emmanuel Macron. "Le patrimoine, c'est un engagement national" pour "défendre l'identité de nos territoires", a-t-il déclaré. "Nous avons besoin d'aller beaucoup plus vite et beaucoup plus fort", a ajouté Emmanuel Macron. "Si les gens y croient, on va mobiliser de l'argent privé" car "je n'ai pas envie d'augmenter vos impôts et la dette de vos enfants", a-t-il expliqué.

Cette visite symbolique veut illustrer la nouvelle idée, validée par le chef de l'Etat à la recherche d'économies budgétaires, d'organiser une loterie et un jeu de grattage pour financer des travaux sur des monuments que les communes n'ont pas les moyens de sauver.

Passionné d'histoire, le très populaire animateur de télévision Stéphane Bern a été nommé chargé de mission et a reçu 2000 dossiers, dont il en a sélectionné 269. Parmi eux, 18 lieux "emblématiques" seront prioritaires. Selon la ministre de la Culture Françoise Nyssen, un quart des monuments protégés sont jugés en mauvais état et 5%, soit environ 2000, sont jugés en péril.

"Sur les 44'000 monuments inscrits ou classés, 6000 bénéficient chaque année d'opérations de restauration. Le budget consacré au patrimoine, 326 millions d'euros, a été augmenté de 5% et sanctuarisé sur le quinquennat". Un montant complété par un fonds d'aide de 15 millions d'euros pour les petites communes. "Le loto et le grattage viennent en complément", a récemment expliqué la ministre au quotidien Le Figaro.

Un deuxième loto est déjà prévu en 2019 et "si le succès est au rendez-vous, cela pourra même s'étendre", espère-t-elle.

De Loti à Césaire

Les 18 monuments prioritaires reflètent les différentes facettes du patrimoine: religieux, industriel, architectural, monumental. Parmi eux figurent par exemple la maison de l'écrivain-voyageur Pierre Loti, à Rochefort (sud-ouest) et celle du poète de la négritude Aimé Césaire à Fort-de-France, dans les Antilles françaises.

Ils figureront sur les billets de loterie vendus 15 euros l'unité à l'approche des Journées du patrimoine, au mois de septembre. Les recettes, estimées par le gouvernement entre 15 et 20 millions d'euros, seront affectées à un fonds spécifique baptisé "Patrimoine en péril".

Après sa visite à Ferney, le président recevra à Paris à l'Elysée les 269 porteurs de projet sélectionnés par la mission Bern ainsi que les acteurs de la défense du patrimoine. L'objectif est de susciter une grande mobilisation autour du loto pour assurer son succès, a expliqué l'Elysée.

La loterie du patrimoine sera réparti entre un jackpot du Loto de 13 millions d'euros, équivalent à celui d'un tirage exceptionnel du vendredi 13, et un jeu à gratter doté d'un gain maximum d'1,5 million d'euros, un montant inédit pour ce type de jeu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS