Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le directeur général d'Emmi Urs Riedener a mis en avant que l'évolution du bénéfice observée au premier semestre "résulte des augmentations de rendement à l'étranger et du renforcement des bonnes positions des produits de niches" (archives).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Emmi a réussi un premier semestre positif dans un environnement jugé "difficile". Le numéro un des produits laitiers en Suisse a vu son bénéfice augmenter de 31,6%, pour atteindre 60,8 millions de francs.

L'amélioration "significative" du bénéfice provient notamment "des effets négatifs non récurrents du renforcement soudain du franc suisse l'année dernière", indique mardi le groupe lucernois dans un communiqué. Le bénéfice opérationnel (EBIT) est passé de 84,4 millions de francs sur les six premiers mois de 2015, à 92,5 millions (+9,6%).

Le chiffre d'affaires net s'est élevé à 1,59 milliard de francs (+2%, ou -0,7% en termes organiques), reflétant "l'environnement économique difficile et la forte concurrence, surtout à cause des grands volumes de lait", pointe le directeur général Urs Riedener, cité dans le communiqué.

Pour l'ensemble de l'année, Emmi estime pouvoir atteindre les objectifs fixés initialement pour la Suisse et l'Europe, mais pas dans la région Amériques, où la croissance organique visée (5-7%) "semble trop ambitieuse pour cette année". Dans l'ensemble, l'entreprise prévoit une croissance de chiffre d'affaires de -1% à 1%, au lieu de 0% à 1%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS