Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bénéfice net d'Emmi s'est envolé au 1er semestre grâce à une cession (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Le transformateur laitier Emmi a vu sa rentabilité prendre l'ascenseur sur les six premiers mois de l'année, alors que ses recettes n'ont que marginalement progressé.

La multiplication par près de deux du bénéfice net à 129 millions de francs répond toutefois essentiellement à la cession d'une participation majoritaire dans l'américain Islandic Milk and Skyr Corporation.

Le chiffre d'affaires a grignoté un demi point de pourcentage pour s'établir à 1,68 milliard de francs, tout comme l'excédent d'exploitation (Ebit) à 95,0 millions. La marge opérationnelle afférente a stagné à 5,7%.

Hors produit de l'externalisation de participation, pour un montant de 56,9 millions, le bénéfice net a néanmoins gagné près de 10% à 72,5 millions.

Ces évolutions ne suffisent toutefois pas à combler intégralement les attentes moyennes des analystes consultés par AWP, qui anticipaient des revenus de 1,69 milliard, un Ebit de 97,7 millions moyennant une marge de 5,8% et un bénéfice net de 130,0 millions.

La direction reconduit nonobstant ses prétentions pour l'ensemble de l'exercice, qui comprennent une croissance de 1,5 à 3,0% du chiffre d'affaires, un Ebit de 205 à 215 millions de francs et une marge bénéficiaire nette de 4,5 à 5,0%, contre 4,3% ajusté au premier semestre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS