Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'emploi a poursuivi sa progression au troisième trimestre 2012 malgré des perspectives moroses. A fin septembre, la Suisse dénombrait 4,122 millions d'emplois, soit une hausse de 1,9% par rapport à la même période de l'an passé.

L'indicateur des prévisions d'évolution de l'emploi continue cependant de baisser, note lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son baromètre. Encore supérieur à 1 point, son indice atteint toutefois son plus bas niveau depuis trois ans, à 1,02 (-0,6%).

Pour l'heure, les entreprises prévoient encore d'augmenter "légèrement" leur personnel lors du trimestre prochain. Et ce dans la plupart des branches, relève l'OFS. Au troisième trimestre, le secteur secondaire a gagné 13'000 emplois (+1,3%) et le tertiaire 63'000 (+2,1%).

Moins de places vacantes

Dans le secondaire, l'horlogerie et la construction enregistrent les plus fortes variations avec des hausses respectives de 3000 (+2,4%) et 8000 (+2,4%) emplois. Les reculs les plus forts touchent le textile (-8,2%), l'industrie du bois et du papier (-1,6%) ainsi que le raffinage et la chimie (-4,7%).

Dans le tertiaire, la restauration enregistre un virage important. L'emploi retrouve une tendance à la hausse (+1,1%) après trois ans et demi de baisse. Parallèlement, les principales progressions sont celles des activités informatiques (+6,3%), de l'administration publique (+3,7%) et de la santé (+2,8%).

Le nombre de places vacantes a diminué sur un an de 5,5%. Il atteint un total de 46'000 à la fin septembre. Mais le mouvement est inverse en comparaison avec le deuxième trimestre 2012: les places vacantes ont augmenté de 6,1% dans le secondaire et de 1,9% dans le tertiaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS