Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La banque britannique HSBC a licencié six de ses employés pour avoir filmé une fausse exécution jihadiste comme celles du groupe Etat islamique, a annoncé mardi un porte-parole. La vidéo avait été tournée pendant une journée de motivation des équipes.

La vidéo, montrant des employés de la banque en cagoule brandissant un faux couteau au-dessus d'un homme en tenue orange agenouillé, avait été mise en ligne par ses auteurs. On peut y entendre l'un des employés crier "Allahou akbar" ("Dieu est le plus grand" en arabe).

"Nous avons pris la décision de licencier les personnes impliquées", a déclaré un porte-parole de HSBC. "C'est une vidéo abjecte, et HSBC souhaite présenter ses excuses à tous ceux qu'elle pourrait avoir offensés", a-t-il dit.

Les coupables avaient confectionné cette vidéo lors d'une journée de motivation qui se tenait dans un centre de karting à Birmingham et l'avaient publiée sur Instagram avant de l'effacer, selon le quotidien britannique The Sun, qui a publié la vidéo sur son site web.

Le groupe Etat islamique (EI), qui contrôle de vastes territoires en Irak et en Syrie, a exécuté plus de 3000 personnes en Syrie depuis qu'il a proclamé il y a un an un califat islamique.

ATS