Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ems-Chemie a dépassé toutes les attentes l'an passé, inscrivant un chiffre d'affaires et un résultat opérationnel record. Le groupe de spécialités chimiques grison, contrôlé par la famille Blocher, a également dégagé un bénéfice net en hausse, de 4,3% à 242 millions de francs.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) a progressé de 4,4% par rapport à 2010, à 294 millions de francs. Exprimée en monnaies locales, la hausse a atteint 25,5%, a précisé l'entreprise établie à Domat/Ems et contrôlée par la famille de l'ancien conseiller fédéral Christoph Blocher.

L'amélioration reflète pour l'essentiel les programmes visant à accroître l'efficience mis en place début 2011, a expliqué Ems-Chemie, qui avait anticipé un ralentissement conjoncturel.

Environnement économique généralement bon

La vigueur du franc s'est également fait ressentir sur les ventes, presque exclusivement réalisées à l'étranger (95%). Celles-ci se sont accrues de 3,9%, à 1,67 milliard de francs. En devises locales, le chiffre d'affaires a bondi de 15,5%.

Cette performance est attribuable à un environnement économique généralement bon et à de nouvelles affaires avec des produits spécifiques, explique le groupe. Toutes les régions ont généré une croissance à deux chiffres en monnaies locales. Conséquence de la hausse des prix des matières premières, la société a par ailleurs relevé ses propres tarifs.

Attentes dépassées

Ces chiffres se révèlent supérieurs aux prévisions des analystes. Ces derniers, interrogés par l'agence financière AWP, escomptaient en moyenne un bénéfice net de 227 millions de francs. Ventes et résultat opérationnel étaient attendus à respectivement 1,62 milliard et 282 millions.

Fort de ces résultats, Ems-Chemie prévoit de verser au titre de 2011 un dividende de 7 francs par action, contre 6,50 francs un an auparavant.

ATS