Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les CFF emploient des moutons skuddes pour brouter les talus.

CFF

(sda-ats)

Comme chaque année dès le début juin, les CFF tondront les talus le long des voies de chemin de fer de toute la Suisse pour des raisons de sécurité. Les moutons tondeurs font toujours partie de l'équipe.

La régie entretient une surface totale de 2700 hectares de talus, soit 3800 terrains de football. L'entretien des talus est très important pour la diversité biologique et pour la sécurité de l'exploitation ferroviaire.

Ces travaux de fauchage doivent se faire la nuit en raison de la densité du trafic ferroviaire, rappellent les CFF jeudi dans un communiqué. La régie informe les riverains sur leur déroulement et s'efforce de réduire le bruit autant que possible.

Les équipes spécialisées des CFF travaillent de début juin jusqu'à fin octobre le long du réseau ferroviaire, en concentrant leurs travaux par ligne.

Herbes choisies avec soin

Comme l'an dernier, des moutons brouteront une partie des talus, a précisé à l'ats le porte-parole des CFF Jean-François Schmidt. Un troupeau de moutons rase une surface de quelque 1000 m2 en broutant près de 22 heures par jour. Avantage sur la tondeuse qui avale tout sur son passage, il choisit ses herbes avec soin. De plus, les ovins n'abîment ni la couche herbeuse, ni la végétation.

Ils sont aussi à l'aise que des chèvres sur des reliefs difficiles d'accès et surtout ils peuvent paître sur des terrains escarpés. Pour toutes ces raisons, les CFF ont embauché les moutons skuddes, une race d'élevage ancienne.

Celle-ci est menacée de disparition depuis les années 1970. Il s'agit d'animaux robustes et peu exigeants qui apprécient une alimentation diversifiée, ce que les talus proposent justement.

www.cff.ch/entretiendestalus

ATS