Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swissgrid se lance dans la pause de lignes à très haute tension dans le canton d'Argovie (photo prétexte).

Keystone/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Swissgrid, la société nationale pour l'exploitation du réseau, construit pour la première fois en Suisse un câblage souterrain pour le réseau à très haute tension. Un câble long de 1,3 kilomètre et pouvant transporter 380 kilovolts sera posé sous terre en Argovie.

Les travaux ont commencé jeudi dans le Fricktal par une cérémonie d'inauguration. Ils devraient prendre fin en 2020.

Le câblage souterrain fait partie du réseau à haute tension entre Beznau (AG) et Mettlen (LU). C'est un goulot d'étranglement dans le système de transmission sur le territoire helvétique.

La tension grimpe de 220 à 380 kilovolts. Le projet vise à accroître la sécurité d'approvisionnement, en particulier dans les régions de Zurich et de la Suisse centrale.

Une première pour Swissgrid

Actuellement, une section de 6,5 kilomètres est en cours de construction entre Beznau et Birr (AG). Sur 1,3 kilomètre, la ligne à très haute tension passe sous terre. C'est la première fois que Swissgrid s'attelle à de tels travaux.

Pour connecter le câblage à la ligne électrique qui se trouve en surface, deux tronçons de lignes aériennes sont en construction. Il existe également deux stations de transition entre les tronçons aériens et enterrés, qui correspondent chacune à la taille d'un terrain de hockey sur glace. Le coût total du projet est de 34 millions de francs suisses.

Pas de bataille juridique

L'enterrement de cette ligne à très haute tension n'a pas provoqué de bataille juridique. Le Tribunal fédéral a décidé le 11 avril 2011 qu'un projet de câblage partiel devait être élaboré par la municipalité de Bözberg (AG).

Ainsi, la commune et de nombreux particuliers s'y sont attelés. Le Tribunal fédéral a estimé que, grâce au progrès technologique, le câblage souterrain était devenu plus efficace, plus fiable et moins coûteux.

Faire passer les lignes à haute tension sous terre peut aussi répondre à des objectifs de protection du paysage. L'Office fédéral de l'énergie (OFEN) a donné son feu vert au projet de construction en juillet 2016.

Imposante isolation

Les câbles souterrains sont acheminés dans deux blocs de câbles de 1,5 mètre de large. Cela nécessite une tranchée de cinq mètres de large et deux mètres de profondeur.

À partir de la mi-2019, les câbles souterrains seront tirés, ce qui, en raison de leur isolation épaisse, sera considérablement plus lourd que les câbles d'une ligne aérienne. Les douze câbles posés ont un poids total de 380 tonnes sur la balance.

Swissgrid prévoit de mettre en service la nouvelle ligne de 380 kilovolts d’ici fin 2020. En 2021, la ligne aérienne précédente de 220 kilovolts sera démantelée.

Le câblage souterrain dans le Fricktal n'est pas le seul projet de ce type en Suisse. La liaison de 380 kilovolts à la centrale à accumulation par pompage de Nant de Drance, située dans les Alpes valaisannes, sera réalisée sur une longueur de 1,3 kilomètre à une profondeur de 25 à 30 mètres. Le permis de construire a été octroyé.

Swissgrid a développé un programme scientifique pour le projet en Argovie, mis en consultation auprès des autorités et des agences spécialisées. La température sous terre comme les champs magnétiques ont été pris en compte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS