Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Johannesburg - Nelson Mandela a annulé sa présence à l'ouverture de la Coupe du monde de football. Le premier président noir d'Afrique du Sud est en deuil après la mort de son arrière petite-fille Zenani, 13 ans, dans un accident de voiture alors qu'elle rentrait du concert fêtant le début du Mondial.
Icône de la liberté et de la réconciliation, M. Mandela avait prévu d'être brièvement présent à la cérémonie en dépit de sa santé fragile à presque 92 ans. La Coupe du monde de football, la première organisée sur le continent, est perçue en Afrique du Sud comme la consécration de la démocratie post-apartheid.
Zenani a été tuée lorsque la voiture qui la ramenait d'un concert en préambule au Mondial, jeudi soir à Soweto, s'est retournée sur l'autoroute à Johannesburg. Le conducteur, un membre de la famille, a été arrêté et devait être inculpé dans l'après-midi d'homicide et de conduite en état d'ivresse.
Selon la police, il y avait une troisième personne dans la voiture. Il s'agit d'"une femme, membre de la famille, mais pas de la mère" de l'enfant, a indiqué un porte-parole, le brigadier Govindsamy Mariemuthoo. Ni cette femme ni le conducteur n'ont été blessés.
L'ancienne épouse de M. Mandela, Winnie Madikizela Mandela, a été brièvement hospitalisée dans la nuit, en état de choc. Elle est depuis rentrée chez elle, selon la Fondation et la clinique du nord de Johannesburg où elle a été soignée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS