Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La reine Elizabeth II avec le président du parlement écossais Ken Macintosh.

KEYSTONE/EPA PRESS ASSOCIATION IMAGES/JANE BARLOW / PA

(sda-ats)

La reine Elizabeth II a prôné la réflexion et le calme samedi devant les parlementaires écossais. Elle a toutefois reconnu que rester calme pouvait être difficile dans un monde en mutation.

La souveraine britannique, qui s'exprimait pour l'ouverture officielle de la cinquième session du Parlement écossais, n'a pas évoqué directement la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne en faveur de laquelle les Britanniques se sont prononcés la semaine dernière.

En Ecosse où l'électorat a majoritairement voté pour rester au sein de l'UE, des appels se sont fait entendre à la suite de ce résultat pour l'organisation d'un second référendum sur l'indépendance après celui de 2014 où les Ecossais avaient décidé de rester dans le Royaume-Uni.

"Nous vivons et travaillons dans un monde de plus en plus complexe et contraignant où les événements peuvent se produire à une vitesse remarquable - et c'est d'ailleurs le cas - et conserver la capacité de rester calme et réfléchi peut être difficile", a déclaré la reine, qui doit faire preuve d'une stricte impartialité en politique.

"Comme ce Parlement l'a démontré avec succès au fil des ans, ce qui fait la qualité des dirigeants dans un monde qui va si vite est d'accorder une place suffisante à une réflexion et une méditation tranquilles, susceptibles de permettre un examen plus profond, plus calme, de la meilleure façon de traiter les difficultés et les opportunités", a déclaré la monarque de 90 ans.

Le Brexit a déclenché une bataille pour la direction du Parti conservateur du Premier ministre David Cameron, qui a fait part de son intention de démissionner. Au sein de l'opposition, le chef du parti travailliste, Jeremy Corbyn, a été accusé d'avoir fait preuve de trop de tiédeur pendant la campagne pour le référendum du 23 juin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS