Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ashram - lieu de retraite spirituelle pour les hindous - où les Beatles s'étaient installés quelque temps en 1968 dans le nord de l'Inde a rouvert mardi au public. Ses promoteurs veulent le transformer en centre de yoga.

Situé sur les bords du Gange à Rishikesh, le lieu avait été laissé à l'abandon après le départ de son flamboyant gourou, le Maharishi Mahesh Yogi, dans les années 70. Mais les autorités de l'Etat de Uttarakhand ont entrepris de nettoyer le site il y a plusieurs mois afin de le rouvrir mardi, 35 ans exactement après l'assassinat de John Lennon à New York.

"Nous voulons préserver ce lieu et lui redonner son charme originel", explique mercredi D.V.S. Khati, responsable de la préservation de la nature dans l'Uttarakhand. "Nous prévoyons de créer un centre de yoga bientôt ici. Nous espérons que l'ashram dans sa nouvelle configuration va donner un coup de pouce important au tourisme de la région".

Lieu de pélerinage

L'entrée du site a été fixée à 150 roupies (2,15 francs ) pour les Indiens et 700 roupies (10,85 francs) pour les étrangers. Situé au bord d'une réserve naturelle, étendu sur 7,2 hectares, l'ashram a toujours été un lieu de pèlerinage pour les fans des Beatles, en dépit de l'état d'abandon dans lequel il était avant d'être repris par l'Etat en 2003.

Les Beatles ont résidé dans l'ashram en 1968 pour se former à la méditation transcendantale avec le gourou. Mais les deux parties se sont fâchées, ce qui n'a pas empêché le groupe de composer à cette occasion de nombreuses chansons qui figureront ensuite dans leur album The Beatles, ou Album Blanc.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS