Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ryad - Saad al-Qahtani traversait le désert saoudien entre La Mecque et Jeddah le jour où son énorme 4x4 est tombé en panne. Incapable de réparer, sans famille ni emploi stable, il a décidé de faire de sa voiture son domicile permanent. C'était il y a 18 ans.
Aujourd'hui âgé de 61 ans, il se dit heureux dans sa solitude désertique. "C'est agréable de vivre loin de la foule", confie-t-il au "Saudi Gazette". "Les gens qui passent et les éleveurs de bétail du coin me donnent de quoi manger et boire".
Quand sa voiture lui a fait le coup de la panne, Saad al-Qahtani enchaînait les petits boulots dans la région. Il avait dû auparavant renoncer pour raisons de santé à son emploi de vigile. Il s'était aussi essayé à l'élevage mais avait perdu tout son troupeau.
Célibataire et sans famille, il a donc choisi, au lieu d'appeler un dépanneur, de prendre racine dans son véhicule dont les pneus ne sont aujourd'hui plus qu'un lointain souvenir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS