Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Contrairement à leurs compatriotes établis dans l'Hexagone, les Français de Suisse ont très largement voté en faveur de Nicolas Sarkozy dimanche au second tour de la présidentielle. Le président sortant obtient 62,29% des voix contre 37,71% pour le socialiste François Hollande

Au niveau suisse, le total des suffrages exprimés est de 52'973 (32'995 voix pour M. Sarkozy et 19'978 pour M. Hollande). Le taux de participation des Français de Suisse a atteint 50,72%, selon les derniers chiffres des Consulats généraux de France à Genève et à Zurich.

Au total, 107'077 Français de Suisse étaient inscrits sur les listes électorales pour la présidentielle, à la fermeture des 85 bureaux de vote pour eux dans toute la Suisse (71 en Suisse romande et 14 Outre-sarine). Ce chiffre est en hausse de 25% par rapport à 2007.

Le score de Nicolas Sarkozy en 2012 est encore plus élevé que celui enregistré il y a cinq ans, lorsqu'il avait recueilli 57,35% des voix face à la socialiste Ségolène Royal au second tour.

S'agissant de la Suisse romande, le score pour M. Sarkozy est de 62,38% des suffrages contre 37,62% à son adversaire socialiste, sur un total de 45'429 suffrages exprimés. La participation a été de 52,01%.

Berne félicite Hollande

Outre-Sarine, le président sortant récolte 61,37% des suffrages contre 38,63 à François Hollande, sur un total de 7544 suffrages exprimés. La participation a été de 40,8% pour les Français établis en Suisse alémanique (17'463 électeurs inscrits).

Les Français de l'étranger ont pu uniquement voter à l'urne ou par procuration. Un vote par correspondance et par Internet est prévu pour les législatives. La date du vote des Français en Suisse pour les élections législatives est fixée au 3 juin prochain.

Les autorités suisses ont par ailleurs félicité le nouveau président François Hollande pour son élection, a indiqué lundi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Berne va envoyer un message officiel de félicitations au nouveau chef d'Etat, signé de la présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf.

"La Suisse se réjouit de poursuivre son étroite collaboration avec la France et de renforcer encore les liens nombreux et variés qui lient nos deux pays", écrivent les services de Didier Burkhalter dans un communiqué. Il n'y a en revanche pas eu de téléphone direct avec M. Hollande pour le féliciter.

ATS