Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux montres Rolex ont dépassé les 170'000 francs lors de ventes aux enchères dimanche et lundi à Genève. L'une, en or, a appartenu au premier chancelier allemand Konrad Adenauer, l'autre, en acier inoxydable, a été porté par Roger Moore, alias James Bond.

La montre en or a été vendue dimanche soir pour 170'500 francs, soit presque trois fois son estimation, a annoncé lundi la maison Sotheby's. Trois amateurs, présents dans la salle, se sont disputés la montre-bracelet automatique en or jaune 18 carats, gravée au nom du chancelier sur le dos du boîtier.

Remise au chancelier allemand en 1955, cette montre avait été conservée dans son état d'origine par les héritiers de Konrad Adenauer. Ceux-ci l'ont mise en vente au prix de 60'000 francs.

Offre après la séance

La montre Rolex très spéciale portée dans le film "Vivre et Laisser Mourir" n'a pas connu le même succès. Estimée entre 200'000 et 400'000 francs, elle a été vendue 180'000 francs lundi par la maison d'enchères Christies à Genève.

Cette montre n'a pas trouvé preneur pendant la séance. Une fois le lot retiré, un amateur a cependant fait une offre à 180'000 francs, qui a été acceptée par le vendeur.

Plusieurs gadgets

Pour récupérer la montre, l'acheteur devra en outre s'acquitter d'une commission, ce qui porte la facture à 219'000 francs, selon un porte-parole de Christies. Le vendeur est un amateur européen qui aimerait rester anonyme.

Il s'agit d'une "Rolex Submariner", en acier inoxydable. Cette montre dispose de plusieurs gadgets, dont une mini-scie circulaire qui permet à Bond de "se libérer dans une situation très périlleuse". Elle est également équipée d'un aimant "très fort créant un champ magnétique, bien sûr prévu pour dévier les balles tirée sur Bond".

ATS