Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Lauréate deux jours auparavant de la descente, Fränzi Aufdenblatten s'est également parée d'or lors du Super-G des Championnats de Suisse, disputés à Veysonnaz.
Chez les messieurs, le titre est revenu au Grison Thomas Tumler, sacré pour la première fois.
"Si tout ne n'est pas déroulé de la meilleure des manières cette saison, c'est une belle conclusion pour moi, relevait Aufdenblatten, qui a enlevé son septième titre national. Et que les victoires tombent en Valais, cela me réjouit doublement." La skieuse de Zermatt n'est entrée qu'à trois reprises dans les dix premières lors de la saison de Coupe du monde. A Veysonnaz, elle a triomphé dans des conditions de course parfaites avec 0''11 d'avance sur Corinne Suter. La Schwytzoise de 18 ans était déjà montée sur le podium la veille lors du supercombiné. L'Obwaldienne Priska Nufer (20 ans) a assuré la troisième place. Il s'agit de sa troisième médaille en trois courses. Elle avait remporté l'argent en descente et le bronze dans le supercombiné.
Thomas Tumler s'est imposé de manière souveraine pour sa première médaille d'or en élite. Le skieur de Samnaun - une enclave suisse dans le territoire autrichien - s'est imposé sur la Piste de l'Ours avec plus d'une demi-seconde d'avance sur son rival cantonal, Gino Caviezel (Lenzerheide). "J'avais pensé que j'aurai mes meilleures chances en géant. Que cela ait déjà marché en Super-G est naturellement grandiose. J'ai skié de manière parfaite sur le haut et j'ai presque eu le sentiment que j'étais trop gentil en chemin. C'est pourquoi j'ai encore attaqué à fond et que tout s'est bien passé", se réjouissait Tumler. Le Grison compte jusque-là trois apparitions en Coupe du monde. Eliminé lors de la première manche en géant à Bansko et à Crans-Montana, il a gagné ses premiers points il y a deux semaines à Kranjska Gora avec une 26e place.
Le vainqueur de la descente, Vitus Lüönd a pris la troisième place du Super-G.
Didier Cuche a bien disputé la dernière course de sa carrière. Le Neuchâtelois (37 ans) s'est contenté de la 10e place après avoir concédé plus d'une seconde à Lüönd. Avec Tobias Grünenfelder (6e) et Didier Défago (7e), deux autres membre de l'équipe nationale sont restés loin de la course aux médailles.

ATS