Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La recherche et l'innovation en matière énergétique devraient bénéficier de davantage de moyens. Le Conseil fédéral a décidé vendredi de proposer au Parlement un plan d'action spécial avec une enveloppe de 202 millions de francs pour 2013 à 2016.

Le Conseil fédéral a chargé les départements fédéraux de l'intérieur et de l'économie de rédiger le message aux Chambres d'ici à l'automne. Le projet doit soutenir la mise en oeuvre du virage proposé dans la stratégie énergétique 2050 de la Confédération après la décision de sortir le nucléaire.

Elaboré sous la houlette du Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche, le plan d'action propose un schéma d'encouragement des innovations technologiques. Il inclut la création de sept centres de compétences, de 30 nouvelles équipes de recherche dans les hautes écoles et de 40 postes de professeurs boursiers du Fonds national suisse.

Efficience d'abord

Le rapport publié fait aussi le point sur la recherche énergétique en Suisse et évalue les possibilités de la renforcer. Les technologies d'efficience énergétique resteront une priorité, de nouvelles capacités de recherche devant par exemple être développées dans les technologies de la communication.

Pour les réseaux de distribution d'électricité, le stockage de l'énergie et la production d'électricité à partir de sources renouvelables, il faudra accroître à la fois les capacités de recherche et encourager des projets. De meilleures connaissances sont en effet un préalables à l'intégration de grandes quantités d'électricité provenant de sources vertes.

Les nouveaux centres de compétence à créer devraient associer institutions de recherche publique et partenaires de l'industrie. Les centres pourront solliciter des financements pour leur mise en place et leur exploitation. Quatre cinquièmes de l'enveloppe financière requise sera allouée sur la base de la compétitivité.

ATS