Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les consommateurs ne débourseront pas davantage pour subventionner le courant vert l'an prochain. Pour la troisième année consécutive, le supplément reste fixé à 0,45 centime par kilowattheure, a décidé l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).
Ce supplément sert à financer la rétribution à prix coûtant du courant injecté issu de sources d'énergie renouvelables. Les moyens actuels suffisent pour les projets ayant déjà reçu une décision positive, ceux ayant commencé à être exploités et à injecter de l'électricité dans le réseau, explique mercredi l'OFEN.
L'an dernier, les candidats à cette subvention ont été moins nombreux que prévu. De nombreux projets ont en outre pris du retard au niveau de la réalisation: il faudra attendre 2012 pour qu'ils soient raccordés au réseau et perçoivent des subventions.
Quelque 256,5 millions de francs seront ainsi disponibles en 2011. Environ 30 millions seront consacrés au financement de frais supplémentaires. La rétribution à prix coûtant du courant injecté représentera elle-même un coût de quelque 175 millions.
Constitution de réservesLe reste ira remplir les réserves en vue de couvrir les risques de projets utilisant la géothermie ou servira à des remboursements destinés aux gros consommateurs ainsi qu'à des appels d'offres publics.
Le montant maximal du supplément est de 0,6 centime. Il passera à 0,9 centime dès 2013. Pour la plupart des installations, la planification et la réalisation prennent deux ans ou plus depuis le moment où elle ont été acceptées. A ce jour, 9838 projets ont été annoncés. 2889 ont reçu une réponse positive (1880 sont déjà en exploitation) et 6809 sont sur liste d'attente.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS