Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le lit du cours d'eau est blanc sur plusieurs kilomètres.

Christoph Wanner/Université de Berne

(sda-ats)

Un ruisseau de montagne dans une vallée latérale isolée de l'Engadine (GR) suscite la perplexité des chercheurs depuis des décennies: son lit est en effet coloré de blanc sur plusieurs kilomètres. Des chercheurs bernois et zurichois ont résolu le mystère.

La coloration provient de minuscules flocons d'aluminium qui se déposent sur les pierres, a constaté l'équipe de Christoph Wanner, de l'Université de Berne, avec des confrères de l'EPF de Zurich. Ils se forment en raison d'une hausse de l'acidité près de la source par un processus dit de météorisation de la pyrite.

La forte acidité a pour effet de détacher l'aluminium présent dans la roche. Les flocons se déposent ensuite plus bas dans le lit du cours d'eau lorsque celui-ci devient moins acide en raison des affluents.

L'arsenic également libéré de la roche par l'acidité se lie aux flocons d'aluminium avant qu'ils ne se déposent au fond de l'eau, ont aussi constaté les chercheurs. Un phénomène connu, des flocons d'aluminium synthétiques sont parfois utilisés pour filtrer l'arsenic dans l'eau potable.

Il est toutefois étonnant que cela fonctionne avec des concentrations aussi faibles que dans ce ruisseau, a indiqué Christoph Wanner à l'agence Keystone-ATS.

L'absence de sentiers de randonnée dans cette petite vallée proche de la frontière italienne explique qu'il ait fallu attendre aussi longtemps pour que cette curiosité naturelle fasse l'objet d'investigations sérieuses, conclut l'alma mater bernoise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS