Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des scouts lors d'un dernier camp international de Pentecôte à Kanderstreg BE (photo symbolique).

KEYSTONE/MANUEL LOPEZ

(sda-ats)

Les scouts suisses ont fait un premier bilan ce week-end de leur engagement en faveur des réfugiés. Décidé en novembre dernier sous la forme d'une résolution de l'assemblée des délégués, cet investissement a pris de nombreuses formes.

De nombreux groupes scouts dans toute la Suisse ont rendu possible la participation d'enfants de réfugiés aux activités scoutes, a indiqué dimanche dans un communiqué le Mouvement scout de Suisse au terme de sa conférence fédérale annuelle à Brunnen (SZ). En Suisse romande, cela se passe surtout dans les cantons de Vaud et Fribourg, a précisé à l'ats Rémi Favre, porte-parole du mouvement.

L'association cantonale de Zurich a pour sa part édité un prospectus sur les scouts dans 14 langues à l'intention des familles de réfugiés. Dans l'association cantonale de Berne, plusieurs locaux scouts ont pu être mis à disposition des réfugiés comme centres d'accueil provisoires. Et de nombreux scouts ont retroussé les manches pour s'engager dans des travaux de rénovation de locaux.

Autre thème de cette conférence de printemps, la préparation du Camp fédéral prévu en 2021. Le Mouvement scout compte en Suisse plus de 43'800 membres répartis en 22 associations cantonales.

ATS