Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Le climat de consommation est demeuré au beau fixe en Suisse en août. L'indicateur UBS de la consommation s'est une nouvelle fois amélioré, avec le soutien de l'ensemble des éléments qui le composent. Il s'est ainsi inscrit à 1,95, contre 1,88 en juillet.
Après une hausse le mois précédent, les immatriculations de nouveaux véhicules ont à nouveau progressé sur le mois sous revue, bondissant de 11,9% en l'espace d'un an, précise mardi l'UBS. Alors que le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) a estimé début septembre que la consommation a fléchi de 2,2% à 1,5% au 2e trimestre, ce tassement n'est pas en accord avec la hausse observée par le numéro un bancaire suisse.
Se basant sur le bas niveau des taux d'intérêts, l'amélioration de la situation sur le marché de l'emploi ainsi que l'augmentation durable de la population résidente, les économistes de la grande banque tablent sur une consommation des ménages en nette progression au 2e semestre.
L'indice de la consommation de l'UBS est calculé chaque mois sur la base des ventes de nouveaux véhicules, de l'activité dans le commerce de détail, du nombre de nuitées de résidents helvétiques dans les hôtels du pays, du moral des consommateurs et des transactions par carte de crédit réalisées dans des points de vente en Suisse par l'intermédiaire de l'UBS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS